vendredi, juin 08, 2007

Elisabeth Corblin.

Réécritures et dérangements

Sébastien Montero a monté dans une librairie du vingtième arrondissement parisien (L'Atelier-librairies), un projet. Celui de faire intervenir des personnes dans cet espace dédié au livre, à la vente des livres, sans que cela gêne l'activité normale du lieu. Une intervention commençant au début de chaque mois mais pouvant se poursuivre au fil des mois. Cela devait durer environ un an, peut-être plus, peut-être moins (peut-être d'autres personnes allaient-elles se greffer au projet). Et d'ailleurs ce n'est pas fini (ça a commencé en septembre). Et Sébastien Montero m'a demandé d'être un de ces intervenants. Je suis intervenue samedi. Je suis venue à la librairie, munie d'étiquettes particulières, et aussi de toute ma timidité. Intervenir, c'était faire quelque chose d'inhabituel pour ce lieu, c'était alors m'exposer au regard de ceux qui venaient simplement regarder les livres. Et m'exposer, c'est quelque chose de nouveau pour moi, qui m'excite autant qu'elle m'effraie. Mon intervention consiste en une vingtaine d'étiquettes autocollantes, ressemblant étrangement, de par leur format, à des tranches de livres. Dessus sont écrits des titres de livres, connus ou pas, qui ressemblent à des vrais mais non, quelque chose bloque, ce titre, je l'ai sur le bout de la langue mais ce n'est pas exactement celui-là qui est sur l'étiquette. Celui-là, on dirait celui que moi, qui parle peu allemand, aurait compris du vrai titre en allemand... Sur des tranches de livres en vente à la librairie, j'ai collé des étiquettes ressemblant étonnement aux vraies tranches de ces livres, même typographie, même auteur, mais pas même titre. Pas loin, pourtant.


1 Comments:

Blogger catherine s said...

bonjour Elisabeth : votre texte est très bien, et votre réponse-étiquette assez parfaite ! la Vilaine m'a fait beaucoup rire (j'ai du mal avec ce Camus-là). Je passerai les voir de mes yeux vendredi 22.
J'espère que vous allez bien,
Catherine Schwartz

3:29 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home